Disparition en vue de France 4 de la TNT

L'actualité des médias, les opérateurs, le satellite, la TNT, la radio numérique,...

Modérateur : pascal28

Avatar du membre

pascal28
Bel-Com Team
Messages : 335
Enregistré le : 12 févr. 2018, 23:11
Localisation : Charleroi
Contact :

Re: Disparition en vue de France 4 de la TNT

Message par pascal28 » 22 juil. 2018, 18:17

Je ne dis pas que tu as tort (et sur les faits que tu énonces, tu as raison). Je suis simplement que tu mélanges plusieurs sujets qui ont, certes, des interactions, mais qui ne sont pas les mêmes:

1) la tendance globale de la manière dont évolue la télé à travers le monde (flux vs stock). La réforme va pousser le service public à aller à contre courant de la tendance pour être
2) l'avenir et les effets de la réforme du service public (et c'est de cela que je parle vu que c'est avant cela le sujet du fil de discution entamé sur l'annonce de la fermeture de France 4),
3) le financement du contenu audiovisuel (globalement)
4) la protection de la production française et de son industrie (ce dont tu parles).

Bien sûr, ces 4 sujets sont partiellement liés mais ont des causes, motivations et effets différents.

1) La manière dont évolue la télé. De manière mondiale, ce qui rencontre le plus de succès à la télévision, c'est le contenu de flux. Les chaînes dont la programmation repose sur des contenus de stock (films, séries, documentaires) sont des chaines qui ont, généralement un poids secondaire dans leur audiovisuel. Les chaines ayant la plus forte influence sont généralement celles qui proposent du flux. Cela est vrai depuis longtemps, mais s'accentue avec la concurrence des nouveaux médias sur les contenus de stock.

2) La réforme de France TV va pousser le service public à se recentrer sur le stock et réduire le flux => Cela va donc conduire à marginaliser France TV dans le paysage audiovisuel français.

3) A l'échelle mondiale, comme tu dis, un contenu reste un contenu. Le contenu exclusif de ces nouvelles plateformes à bien été financé par quelqu'un. Il y a simplement un transfert qui fait que la production de fiction qui était faite pour la télé ira de plus en plus vers des services de VOD. En soit, sur le principe, ce n'est pas là que se pose le problème. Ce n'est qu'une évolution des tuyaux causée par une évolution technologique. Les usages ont changé par les nouvelles technologies. Cela a commencé par le piratage. Netfilx ou Amazon prime sont des modèles qui répondent tout en permettant un financement (contrairement au piratage) à cette nouvelle demande.

4) La protection de la production française et des opérateurs français face aux médias et productions US. Mais cette problématique n'est pas nouvelle. On en parlait déjà en 1946 avec les accords Blum - Byrnes.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_Blum-Byrnes
Et dans une forme plus récente, l'attaque contre les médias français par les médias étrangers se voyait également par le développement du câble et du satellite en France avec la diffusion de chaines pilotées par les US et diffusées depuis le Royaume Uni et qui ne respectait pas la réglementation française (le cas le plus emblématique était TNT - Cartoon Network qui ne diffusait en français des films exclusivement US et le samedi soir).
Mais là, protéger le secteur dans son ensemble (public comme privé) c'est un choix idéologique dont l'orientation vers une diminution des protections ne date pas d'hier et ne se limite pas à l'audiovisuel (qui a plutôt fait partie des privilégiés pendant pas mal d'années par rapport à d'autres secteurs).

Là où des interactions apparaissent, c'est qu'au lieu de déréguler l’audiovisuel français (ce qui ferait hurler tout le milieu) pour laisser mieux entrer le contenu US, on profite de l'absence de réglementation dans les nouveaux modes de diffusion et des nouveaux usages (qui ne feront que faire perdre l'influence de la télévision traditionnelle) pour déréguler les financements de la production française et faire avancer le modèle de l'économie mondialisée. Et là dessus, je te rejoins : c'est un problème. Mais qui n'a rien à voir avec l'audiovisuel public. C'est surtout l'audiovisuel privé qui est menacé par cette évolution s'il n'a pas la possibilité de se développer sur ces nouveaux supports de diffusion. Et là dessus, je suis totalement d'accord, il y a un déséquilibre entre les obligations faites à Netflix et Amazon d'un coté et les expériences de type Canal Play de l'autre. On pourrait commencer par exemple par une réforme sur la détention des droits : ce qui pourrait permettre à une chaine de récupérer de l'argent sur un contenu qu'elle à contribué à produire quand celui-ci est exploité en DVD, VOD, lors de diffusion à l'étranger, etc..

Et le financement de contenus qui aurait du passer mécaniquement d'un mode de diffusion linéaire à un mode de diffusion à la demande (et donc ne pas poser de problème particulier) va passer d'un financement (et en général production) local à un financement (et donc en grande majorité une production) US. Sans réglementation de ce coté, là, ça va finir par poser problème, en effet. Mais je le répète, c'est un autre problème que celui de la réforme de l'audiovisuel public (qui n'est pas sans poser de problème non plus d'ailleurs).

Mais d'une certaine manière, cette réforme de l'audiovisuel public prend une orientation paradoxale. Si elle va pousser le service public à ne plus compter dans la PAF en tant que chaine de télévision, ce recentrage sur le contenu de stock va transformer France TV en financier de séries, films et documentaire : les types de contenus qui seront très concurrencés par Netflix & Co mais peu produits produits localement. On va donc se retrouver avec un France TV qui a laisser le champ libre sur la production des genres qui permettent aux télévisions d'exister mais qui va financer la production des contenus qui seront progressivement abandonnés par les chaines privées en raison des nouveaux modes de consommation. (et là, on retrouve l'idée de Ernotte avec son Netflix à l'Européenne).


Pour France 4, je pense que même dans sa grille actuelle, là chaine avait sa place. Les audiences en journée étaient en phase avec la cible visée. Il aurait simplement fallu travailler sur les soirées actuellement sinistrées.

Pour France O, le problème de la chaine est qu'elle a été détournée de sa vocation première. Babette a raison là dessus.
A l'origine, la chaine assurait bel et bien sa fonction de chaine de l'Outre Mer puis a glissé vers une semi-généraliste orientée sur la diversité et les cultures urbaines (reléguant les contenus liés à l'Outre Mer à 5h du matin). Pour redonner une véritable utilité à cette chaine, il faudrait revenir à une grille telle qu'elle était proposée il y a plusieurs années (dont les différents JTs en journée ou seconde partie de soirée), mais vu ce qui est assuré à propos de l'Outre Mer par France O aujourd'hui, en effet, quelques petites plages horaires sur France 3/5 et un service de replay sur internet suffisent pour faire le boulot.
La Cible Radio : pop - soft rock - classic rock
http://www.lacibleradio.net

Avatar du membre

SAT
Expert
Messages : 620
Enregistré le : 02 janv. 2018, 16:01
Localisation : FRANCE,Ex TF1
Contact :

Re: Disparition en vue de France 4 de la TNT

Message par SAT » 22 juil. 2018, 20:34

Tu a parfaitement réussi à resumé la situation. Tu devrait changer de mettier et ouvrir un cabinet d'expert media parce que certains "experts" n'arriverai pas a te sortir 5 phrase sus l'audiovisuel public.

Pour en revenir a France 4 et plus largement a tout france television,je vois mal le petit qui a une télécommande et qui a france info a la place de france 4 ne pas partir sur gulli ou sur le cable et le satellite des chaines de type dysney channel, nickalodeon,cartoon network, teletoon+....

Ce qu'a pas compris le gouvernement est que la tv ne va jamaos s'arreter mais que les services de video a la demande sont COMPLÉMENTAIRES des chaines traditionnelles.

Tu trouve pas un film sur netflix ou sur amazon ? Tu zappe sur canal ou ciné+, ocs pour voir ce qui a.
Tu trouve rien sur cine+ etc ? Tu passe sur netflix amazon etc...


C'est comme la radio ou des que la tv est arrivé on a dit que la radio était morte : non et c'est meme pire qu'avant car RTL , la radio de vieux par exellance fait 12% d'audiance (bon pendant que europe 1 est entrain de crever doucement mais ce n'est pas le sujet"

D'ailleues je m'empeche pas de faire le parralele France 4/ Europe 1 : alors certe elle ne vise pas les mêmes cible mais si les directeurs recpectifs n'avait pas tout chambouler l'audiance serait bonne.

Encore un exemple de complementarité : Netflix ou amazon ne proposeront jamais de la tv realité les chaînes de tv si .

La seule peur que j'ai c'est que un de nos groupes audiovisuel ou pire un opérateur de style sfr se fasse bouffer un jour par amazon ou facebook ....


Parcontre a la fin tout le monde sortira perdant : amazon ne publie pas de chiffre de son service vidéo, netflix a plus de 20 milliards de dollars de dette et marche avec de l'argent injecte par des investisseurs et du coté des tv claassique on a canal+ qui perd les droits du foot, SFR qui s'endette pour des matchs, bein sports qui ne gagne pas un sous depuis 2012.

Y'a trop de concurence.

Finalement je crois que je suis entrain de regretter la fusion tps/canal. ...

Car si les 2 était encore la ca aurait freiner l'arrivée de netflix en france. Et c'est pas SFR qui va devenir le new tps (quoi que)

En tout cas dans tout ca personne me semble pret a gagner de l'argent....
Abonée SFR fixe/mobile, SFR SPORT depuis 1996.
Abonee CANAL +/CANAL SAT Panorama + bein sport depuis 2012
Astra 19.2 E +Eutelsat Hotbird 13 E
TNT Montpellier SAINT BAUDILLE + PERPIGNAN
Decodeur + LE CUBE hd wifi
Decodeur Adsl SFR evolution
Redacteur occasionel sur telesatellite.com
ImageImageImage

Avatar du membre

pascal28
Bel-Com Team
Messages : 335
Enregistré le : 12 févr. 2018, 23:11
Localisation : Charleroi
Contact :

Re: Disparition en vue de France 4 de la TNT

Message par pascal28 » 22 juil. 2018, 22:32

SAT a écrit :
22 juil. 2018, 20:34
Tu a parfaitement réussi à resumé la situation. Tu devrait changer de mettier et ouvrir un cabinet d'expert media parce que certains "experts" n'arriverai pas a te sortir 5 phrase sus l'audiovisuel public.
Tu vois qu'on fini par s'entendre :wink:

Pour en revenir a France 4 et plus largement a tout france television,je vois mal le petit qui a une télécommande et qui a france info a la place de france 4 ne pas partir sur gulli ou sur le cable et le satellite des chaines de type dysney channel, nickalodeon,cartoon network, teletoon+....
Euh, je crois que personne n'a imaginé qu'un enfant habitué au numéro 14 allait y rester si on place France Info à la place.
Face à un gouvernement libéral qui cherche à tout vendre et privatiser, on peut se demander si pousser à aller vers Gulli, Dysney, Nickelodeon etc... ce n'est pas le but. :wink:
En tous cas, en apprenant la fermeture de France 4, Lagardère a probablement sauté de joie.

Après, il faut relativiser. La réforme complète pour l'offre jeunesse, c'est :
- La fermeture de France 4
- L'ouverture de cases jeunesses sur les autres chaines du groupe France TV.
- maintien du financement de la production
- développement d'une offre internet (d'une certaine manière, une alternative gratuite à Netflix payant sur les contenus jeunesse).

Reste à voir la mise en œuvre. Mais vu la disparition de pas mal de programmes de flux, je vois bien France 5 perdre une partie de ses émissions (soit par arrêt complet de la production, soit par transfert vers France 2/3) et les plages libérées mise à disposition pour mettre des programmes jeunesse.
France 2 serait également mise à contribution pour remettre un peu de programmes jeunesses sur ses antennes. Donc, à voir la mise en œuvre.
Je ne sais pas pourquoi, mais je sens bien France 5 tendre vers un modèle proche de La Trois (RTBF) : programmes jeunesse en journée hors des heures d'école et éducative le reste du temps.

Ce qu'a pas compris le gouvernement est que la tv ne va jamaos s'arreter mais que les services de video a la demande sont COMPLÉMENTAIRES des chaines traditionnelles.
Complémentaires : oui. Mais la vod va gagner en puissance et mécaniquement la tv va en perdre. (et on revient à la problématique flux vs stock)
L'idée du gouvernement n'est pas totalement déconnante. Développer une sorte de Netflix gratuits pour les programmes jeunesses, ça me semble très pertinent. Pour des dessins animés ou des séries, la VOD est le mode de consommation qui sera de plus en plus privilégié. La seule erreur dans leur raisonnement, c'est, à mon avis, trop tôt pour réduire fortement la diffusion linéaire de ces contenus. Mettre en place cette offre VOD en vue d'une coupure (ou forte réduction) d'une diffusion sur du linéaire dans 5 ou 10 ans, ça me semblerait plus réaliste.
Mais vu qu'ils ont annoncé une augmentation de l'offre jeunesse sur les autres chaines du groupe, ils semblent avoir pris en compte ce paramètre. A voir ce que cela donnera.

Encore un exemple de complementarité : Netflix ou amazon ne proposeront jamais de la tv realité les chaînes de tv si .
C'est ce que je me tue à te dire !!!!!!!!!!!!!!!
Stock vs flux !!!

Netflix ou équivalent sera le média privilégié pour les contenus de stock. La télé sera le media privilégié pour le flux.

La télé n'est pas morte, mais elle doit se réinventer quitte à abandonner certains types de contenus, ce qui, fatalement, conduira à la fermeture de certaines chaines qui n'auront plus de raison d'être.

L
a seule peur que j'ai c'est que un de nos groupes audiovisuel ou pire un opérateur de style sfr se fasse bouffer un jour par amazon ou facebook ....
Nos groupe audiovisuel : SFR :lol2:
Qui est le patron déjà ? Un type qui a abandonné sa nationalité française pour raison fiscale. Autant dire que SFR est déjà parti. Qu'il en reste le patron ou qu'il se fasse bouffer par Amazon ou Facebook, pour moi c'est kif...

Parcontre a la fin tout le monde sortira perdant : amazon ne publie pas de chiffre de son service vidéo, netflix a plus de 20 milliards de dollars de dette et marche avec de l'argent injecte par des investisseurs et du coté des tv claassique on a canal+ qui perd les droits du foot, SFR qui s'endette pour des matchs, bein sports qui ne gagne pas un sous depuis 2012.
A chaque fois qu'il y a une nouveauté technologique, tout le monde tente sa chance. C'est certain qu'il y aura des morts ou de la concentration. C'est n'est ni plus ni moins que la version années 2010 de ce qui s'est passé en FM dans les années 80.

Finalement je crois que je suis entrain de regretter la fusion tps/canal. ...

Car si les 2 était encore la ca aurait freiner l'arrivée de netflix en france. Et c'est pas SFR qui va devenir le new tps (quoi que)
Encore une fois, tu passes à coté du fait que le problème n'est pas Canal/TPS face aux méchants de Netflix.
La technologie a évolué. De nouveaux usages sont arrivés, les gens ne sont plus intéressés par de la télé à l'ancienne pour regarder des films et des séries. Peu importe les raisons qui ont amené à cette situation, Netflix s"est présenté avec un système qui répond à cette attente ce que Canal (même en ayant TPS en concurrent) ne propose pas. Je pense que là dessus, TPS ou pas TPS, cela n'aurait absolument rien changé.

Après, pourquoi les autorités ne font rien pour permettre à Canal (ou un autre) de mettre en place un Netflix à la française et pourquoi aucune réglementation ne voit le jour réguler un peu les activités de Netflix ? Là c'est un autre débat qu'on a déjà abordé plus tôt.
En tout cas dans tout ca personne me semble pret a gagner de l'argent....
Je te renvoie à ce que disait Bruno Gaccio sur la manière dont Bolloré s'est débarrassé des Guignols. La méthode est à retenir. C'est la même qu'on est en train de faire avec la SNCF, l'école publique, l'audiovisuel public, etc... Il faut juste de l'argent et du temps.
Dans une guerre entre concurrent, c'est pareil, pour gagner, il suffit juste d'avoir de l'argent et du temps.
La Cible Radio : pop - soft rock - classic rock
http://www.lacibleradio.net

Avatar du membre

SAT
Expert
Messages : 620
Enregistré le : 02 janv. 2018, 16:01
Localisation : FRANCE,Ex TF1
Contact :

Re: Disparition en vue de France 4 de la TNT

Message par SAT » 23 juil. 2018, 06:36

Maintenant que tu parle de lagardere, vu qu'il est en train de vendre sa chaine gulli ,il aurait pas fait un petit coup de fil a macron pour supprimer france 4 pour monter le prix de sa chaine par hasard ?

Sinon stock vs flix oui mais si les tv s'y mette maintenant elle peuvent absorber le vide.

Par exemple avant la tnt TF1 tout seul fesait 30%.
Avec la tnt tf1 est a 20% +5 chaines on est a 27/28. Donc tf1 n'a pas perdu tant que ca (comparé a france tv qui a perdu beaucoup plus entre france et france 3).

Je pense que salto est fait pour ca mais apres il faudra ce mettre d'accord pour augmenter le volume de programmes et de contenus car avec 40 millions on peut faire des choses mais pas trop non plus.

De toute facon vu comme c'est parti il va avoir une concentration des acteurs , car si personne fait des profits a quoi ca sert ?


Vu l'augmentation des droits notamment sportif he vois mal amazob par exemple mettre 1 milliard par si un milliard par la sur toute les compétitions européennes.


Tps a fusioné avec canal,ok.

Comme tu le sais un marché qui edt saturée est un marché que aucun nouvel entrant ne peut arrivée a par de se peter les dents.

Mais bon pas besoin d'un retour de tps parce que entre canal sfr, bein,ocs,altice studio,bis,fransat,netflix,canalplay ,amazon, et mediapro le petit nouveau ,j'en passe et des meilleures c'est juste impossible de gagner de l'argent.

La il faudrait une regulation forte !

Apres tout pourquoi on limite le nombre d'operateurs mobile et pas ceux desoperateurs de contenus et de tv?

Il doit avoir des interets plus importants que bollore ou canal pour que l'on regule rien du tout.

En france tout est regulée sauf la grande distribution (et encore) et le monde du spectacle (theatres etc.)

Pourquoi n'y'a t'il pas une régulation unique pour tous les acteurs.


Concernant france 5, a mon avis , C dans l'air voir c'est a vous apres le 19/20 sur la 3, les jt outre mer sur france 3, les programmes jeunesse sur france 2 et france 3,et je vois pas ce qu'on pourrait mettre sur france 5 , a part casser la dynamique de la chaine et sa ligne éditoriale .


Tient tu les mettrai ou les programmes de france 4 et france O ( en linaire , en flux du coup )


P
Abonée SFR fixe/mobile, SFR SPORT depuis 1996.
Abonee CANAL +/CANAL SAT Panorama + bein sport depuis 2012
Astra 19.2 E +Eutelsat Hotbird 13 E
TNT Montpellier SAINT BAUDILLE + PERPIGNAN
Decodeur + LE CUBE hd wifi
Decodeur Adsl SFR evolution
Redacteur occasionel sur telesatellite.com
ImageImageImage

Avatar du membre

pascal28
Bel-Com Team
Messages : 335
Enregistré le : 12 févr. 2018, 23:11
Localisation : Charleroi
Contact :

Re: Disparition en vue de France 4 de la TNT

Message par pascal28 » 23 juil. 2018, 20:23

Maintenant que tu parle de lagardere, vu qu'il est en train de vendre sa chaine gulli ,il aurait pas fait un petit coup de fil a macron pour supprimer france 4 pour monter le prix de sa chaine par hasard ?
Je ne vais pas jouer au conspi, mais c'est certain que c'est une mesure qui l'arrange...
Concernant france 5, a mon avis , C dans l'air voir c'est a vous apres le 19/20 sur la 3, les jt outre mer sur france 3, les programmes jeunesse sur france 2 et france 3,et je vois pas ce qu'on pourrait mettre sur france 5 , a part casser la dynamique de la chaine et sa ligne éditoriale .
Je te renvoie vers la déclaration de Bruno Gaccio sur les Guignols. Et si casser la dynamique de la chaine était le but (entre autre) pour tout simplement déstabiliser le service public...

De toutes façons, l'idée c'est de faire une refonte complète de l'offre, cela signifie, éventuellement, de reconstruire de nouvelles identités aux chaines.

Après, avoir des canaux avec des formats partagés, ça existe ailleurs, pourquoi pas en France. Est-ce nécessaire d'avoir une chaine de télé qui diffuse des dessins animés le soir et pendant les heures d'école ?
Est-ce nécessaire d'avoir une chaine qui diffuse des documentaires dès 17h quand on sait que le public pour ce type de contenu, est plutôt devant sa télé en soirée ?
La RTBF fait bien une chaine qui alterne éducatif (plutôt en soirée) et jeunesse plutôt en journée. Pourquoi pas en faire de même sur France 5 ?
De plus, les heures où ils pourrait y avoir un conflit pour choisir entre programme éducatif ou programme jeunesse (le 17/20), France 5 propose des programmes qui sont plus proches de ce qu'on pourrait attendre d'une chaine généraliste que d'une chaine éducative. De plus, France 2 est souvent à la peine entre 17 et 19h. Basculer ces programmes de France 5 vers France 2 ou France 3 (on parle de C dans l'air sur France 3 et C à vous sur France 2), et on règle le problème.
Tient tu les mettrai ou les programmes de france 4 et france O ( en linaire , en flux du coup )
Pour France 4, l'offre jeunesse en grande partie sur France 5 et à la marge sur France 2 (à voir ce qui se passerait pour la programmation à la sortie de l'école). Mais l'amplitude horaire moins importante que sur France 4. On conserve une offre jeunesse sur France 5 / 2 aux heures stratégiques (ainsi, on limite la rediffusion en passant) et pour les gens voulant des dessins animés aux heures creuses, il y a le replay.
Pour les autres contenus de France 4, il n'y a plus grand chose de frais qui est produit, la grille est remplie avec des rediffusions des autres antennes du groupe et des fonds de stock que France TV vide sur France 4. Ça, ça peut très bien allée sur le VOD.

Pour France O, il y a quelques contenus propres à France O (le JT de 12h et de 18h30 par exemple) peuvent très bien aller sur France 3.
Pour les documentaires issus de l'outre mer multi-rediffusés, on peut très bien les mettre sur France 5 (et pourquoi pas ponctuellement l'après midi le week-end dans une case documentaires sur France 2) et se limiter à une diffusion sans multi-rediffusion.
Pour les rediffusions, le VOD fait le travail.

Pour les JTs des différentes stations de l'outre mer, ils sont déjà diffusés à un horaire indigent tôt le matin. On peut tout aussi bien mettre ça sur France 3 à la place des rediff de nuit. Et bien entendu, comme c'est déjà le cas actuellement, ces programmes restent sur le site en replay.

Enfin, le reste de la grille, c'est du fond de stock de France Télévision en rediffusion pour remplir la grille. Ça aussi, si on y tient vraiment, la VOD est parfaite pour ces contenus.

France 4 et France O ne disposent pas d'assez de contenus frais pour justifier des canaux 24h/24. De plus, avec la réduction de budget et l'arrêt de certains programmes vont libérer des cases sur France 2/3/5. Au lieu d'avoir 5 chaines pleines de rediffusion pour remplir les grilles, on va aller vers 3 chaines avec des grilles plus denses et la VOD remplacera la multi-rediffusion.
Non, replacer les contenus pertinents vers les autres chaines ne me semble pas problématique, surtout avec le vide qui va apparaitre dans les grilles de France 2/3/5. Ce qui est problématique, c'est que des cases se libèrent sur France 2/3/5 suite à une baisse de budget, mais c'est une autre question.

Pour le reste de ton message, j'ai déjà avancé mes arguments 3 fois. Je ne vais pas recommencer.
La Cible Radio : pop - soft rock - classic rock
http://www.lacibleradio.net

Avatar du membre

SAT
Expert
Messages : 620
Enregistré le : 02 janv. 2018, 16:01
Localisation : FRANCE,Ex TF1
Contact :

Re: Disparition en vue de France 4 de la TNT

Message par SAT » 24 juil. 2018, 00:19

A 12 h le jt de france O sur la 3 ? Un peu avant car de toute facon midi en france s'arrête. (c'est deja arreté ?)

Dans la matinée en semaine les grilles sont vides (entre 8/10 voir 11h y'a des émissions qui n'ont aucune logique enfin je comprends pas trop l'objectif....)

Apres rien ne dit un retour d'un "RFO SAT" comme avant.

Tient comme si c'etait preparée , canal+ lance : MY CANAL KIDS : le replay des chaines canal et des contenus originaux (en remplacement de canal play kids ) ?

Voir ici : https://m.universfreebox.com/article/45 ... Canal-Kids


Bizarrement on dirrai l'offre jeunesse de netflix /sfr play. :roll:
Pour le coup c'est pas trop mal fait ! :smile:


Ce qui est clair c'est que dans 3 matins france tv va re reclamer des caneaux tnt car elle aura perdu un peu de son audinace.

Apres autre choses : le service des sports de france tv va aussi devoir faire des choix :revendre certains droits ?

Les jo 2024 peuvent parretre loin sauf que c'est maintenant que les négociations se passe et il est certains que TF1 va vouloir sa part du gateau des jo qui seront en France je rapelle ( si on est pas en bancroute d'ici la ! Lol)

On en a pas parler mais fmm et tv5 vont devoir faire des economies : c'est pas comme ca que france 24 espagnol va se développer et TV5 monde continueront le développement de chaine thématique.

D'ailleurs je rapelle que depuis le 12 avril 1992 il n'y'a pas eu d'arrêt de chaine sur le hertzien ,y'a eu des remplacement des changements de nom mais pas d'arrets pur et simple.


Maintenant la guerre des repreuneurs de caneaux va commencer : lci et france info sont prioritaires sur la liste des repreuneurs de la 14 et 19 mais y'aura t'il un appel d'offre sur la 26 et 27 ? Nouvelle guerre pour le passage en gratuit de planete + et paris premiere ? A suivre ....
Abonée SFR fixe/mobile, SFR SPORT depuis 1996.
Abonee CANAL +/CANAL SAT Panorama + bein sport depuis 2012
Astra 19.2 E +Eutelsat Hotbird 13 E
TNT Montpellier SAINT BAUDILLE + PERPIGNAN
Decodeur + LE CUBE hd wifi
Decodeur Adsl SFR evolution
Redacteur occasionel sur telesatellite.com
ImageImageImage

Répondre