La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Discussions sur la télévision numérique terrestre belge et frontalière,
Actualité, réceptions, observations, matériel,...

Modérateur : alain-radio

Avatar du membre

Auteur du sujet
tntuner
Expert
Expert
Messages : 1635
Enregistré le : 01 nov. 2017, 23:12
Localisation : Flandre, Belgique, Europe, Troisième planète après le soleil

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par tntuner » 21 sept. 2018, 22:23

Après tout, la VRT ne disparait pas de la TNT. Il suffira de payer 10 petits euros par mois pour continuer de la suivre. Que des mauvaises langues ici!
TV: TNT belge (hertzien) + Satellite (13E + 19.2E) avec Bis TV + Netflix + Kodi + Chromecast
Internet: Telenet Basic Internet (50Mbps down, 5Mbps up)
Téléphone fixe: VOIP OVH abonnement découverte
PC avec Windows 7 (Il y a plus récent? Ah bon?) + Linux Mint 18.3 Cinnamon Edition


alain-radio
Bel-Com Team
Bel-Com Team
Messages : 319
Enregistré le : 07 nov. 2017, 18:29
Localisation : Bruxelles
Âge : 60

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par alain-radio » 22 sept. 2018, 07:57

tntuner a écrit :
21 sept. 2018, 22:23
Après tout, la VRT ne disparait pas de la TNT. Il suffira de payer 10 petits euros par mois pour continuer de la suivre. Que des mauvaises langues ici!
Là on ose croire que tu parles par dérision :razz: le sujet est : "la VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre"
... et c'est bien le cas ! Que la diffusion continue mais de manière payante via Telenet et que Telenet diffuse aussi en TNT les programmes de la VRT est autre chose.
Qu'il y ait accord entre la VRT et Telenet est une des composantes mais au final la VRT arrête bien sa diffusion sur la TNT. Et ceux qui veulent continuer à regarder la VRT devront payer. Ainsi le service public devient payant. On pourrait ergoter sur la part que représente la VRT dans le prix de l'abonnement car on peut aussi capter d'autres chaînes via Telenet mais cela ne change rien au principe.

Pour parler de manière pratique, au lieu d'allumer sa télé et de sélectionner le canal 22 ou le 25 pour capter les chaînes de la VRT il faudra au préalable, avant de se brancher sur les canaux 43/44 ou 46/47 (selon la région) souscrire un abonnement à Telenet.

Avatar du membre

alloja
Bel-Com Team
Bel-Com Team
Messages : 438
Enregistré le : 03 nov. 2017, 14:22
Localisation : Rixensart, BW
Âge : 23

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par alloja » 23 sept. 2018, 14:23

alain-radio a écrit :
22 sept. 2018, 07:57
tntuner a écrit :
21 sept. 2018, 22:23
Après tout, la VRT ne disparait pas de la TNT. Il suffira de payer 10 petits euros par mois pour continuer de la suivre. Que des mauvaises langues ici!
Là on ose croire que tu parles par dérision :razz: le sujet est : "la VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre"
... et c'est bien le cas ! Que la diffusion continue mais de manière payante via Telenet et que Telenet diffuse aussi en TNT les programmes de la VRT est autre chose.
Qu'il y ait accord entre la VRT et Telenet est une des composantes mais au final la VRT arrête bien sa diffusion sur la TNT. Et ceux qui veulent continuer à regarder la VRT devront payer. Ainsi le service public devient payant. On pourrait ergoter sur la part que représente la VRT dans le prix de l'abonnement car on peut aussi capter d'autres chaînes via Telenet mais cela ne change rien au principe.

Pour parler de manière pratique, au lieu d'allumer sa télé et de sélectionner le canal 22 ou le 25 pour capter les chaînes de la VRT il faudra au préalable, avant de se brancher sur les canaux 43/44 ou 46/47 (selon la région) souscrire un abonnement à Telenet.
Antenne TV de TV Vlaanderen*

Teletenne de Telenet a cessé d'exister le 31 mars 2014. :wink:
Vu+ Duo² (2*DVB-C + 2*S2) & Vu+ Duo (DVB-S2) • Sat: Astra 2<>Telstar 12 Vantage • Fransat • Voo DVB-C • Apple TV 4K
MacBook Pro 13" Touch Bar (2018) • iPhone 8 Plus • iPad Pro 10,5" Wi-Fi • Apple Watch Series 4 • Nexus 7 2013
bbox3/S • Netgear R7800 • Proximus Tuttimus synchro 100/35 (2x Mobilus S) + 1x Epic Stories


alain-radio
Bel-Com Team
Bel-Com Team
Messages : 319
Enregistré le : 07 nov. 2017, 18:29
Localisation : Bruxelles
Âge : 60

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par alain-radio » 23 sept. 2018, 19:06

Très bonne remarque, merci alloja.

Globalement les chaînes ont changé mais c'est toujours la TNT terrestre et à part les canaux 40/41 que TV Vlaanderen n'exploite pas, le reste n'a pas changé du point de vue diffusion "hertzienne"

Avatar du membre

Auteur du sujet
tntuner
Expert
Expert
Messages : 1635
Enregistré le : 01 nov. 2017, 23:12
Localisation : Flandre, Belgique, Europe, Troisième planète après le soleil

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par tntuner » 24 sept. 2018, 11:52

T'as pas compris l'ironie dans mon message on dirait...
TV: TNT belge (hertzien) + Satellite (13E + 19.2E) avec Bis TV + Netflix + Kodi + Chromecast
Internet: Telenet Basic Internet (50Mbps down, 5Mbps up)
Téléphone fixe: VOIP OVH abonnement découverte
PC avec Windows 7 (Il y a plus récent? Ah bon?) + Linux Mint 18.3 Cinnamon Edition


alain-radio
Bel-Com Team
Bel-Com Team
Messages : 319
Enregistré le : 07 nov. 2017, 18:29
Localisation : Bruxelles
Âge : 60

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par alain-radio » 24 sept. 2018, 15:21

tntuner a écrit :
24 sept. 2018, 11:52
T'as pas compris l'ironie dans mon message on dirait...
Ben, si ! Puisque je dis "Là on ose croire que tu parles par dérision :razz:"

N'empêche que j'en profite pour développer ce que j'avais à dire ou préciser ou simplement pour parler... par écrit :mrgreen:

Mais tu as raison, je prends tout trop au sérieux, même jusqu'à prétendre sérieux ceux ou celles qui ne le sont pas :diable:


alain-radio
Bel-Com Team
Bel-Com Team
Messages : 319
Enregistré le : 07 nov. 2017, 18:29
Localisation : Bruxelles
Âge : 60

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par alain-radio » 28 oct. 2018, 08:41

Bonjour,

Ici un article des médias flamands qui dénoncent toute l'ineptie et la manigance de la VRT de vouloir en finir avec le numérique terrestre en télévision..

C'est entièrement en néerlandais mais il est possible de traduire :cool: mais la traduction en français est parfois difficile à comprendre :diable:

https://doorbraak.be/vrt-trekt-betaalmu ... televisie/

Avatar du membre

bricoleur
Novice
Novice
Messages : 23
Enregistré le : 14 nov. 2017, 11:11
Localisation : Visé (basse meuse )
Âge : 70

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par bricoleur » 28 oct. 2018, 16:17

bonjour
voici la traduction

photo: © capture d'écran Goukens
La VRT établit un mur de paiement pour la télévision
2 septembre 2018 Lode Goukens

Après avoir diffusé par voie analogique l’offre analogique, le radiodiffuseur public flamand VRT s’arrête également avec l’offre numérique. Il ne s'agit pas seulement de revenir à une promesse faite lorsque l'offre analogique a disparu, mais également de se moquer de la fonction de radiodiffuseur de service public (psb). Mais ce qui dérange encore, c’est l’illusion que la VRT saccage les citoyens. [1]
Sur le site de la VRT, vous pouvez lire:

«Le 1er décembre 2018, la VRT cessera d'offrir ses réseaux via l'éther numérique, DVB-T. L'utilisation des médias évolue: les utilisateurs ne veulent pas seulement avoir une apparence linéaire, ils veulent aussi savoir où et quand ils le souhaitent. Notre offre en ligne VRT NU répond à ce besoin, mais pas à la DVB-T. " [2]

Ensuite, le VRT excelle à résumer les inconvénients du DVB-T qui sont non seulement hautement douteux, mais contiennent en réalité une licence d'incompétence de la part de leurs propres services techniques. D'abord, ils ont mis les premiers suivants:

'Si vous souhaitez regarder la télévision numérique via une antenne, vous avez besoin des éléments suivants:
- une antenne extérieure
- un décodeur DVB-T (souvent intégré aux téléviseurs). '

Les soussignés regardent les chaînes DVB-T et DVB-S depuis l’introduction. Il a même écrit bien avant l’introduction dans EOS de l’avenir de la DVB-T. [3] Cette antenne extérieure nécessaire est un non-sens. Le décodeur requis est correct et il existe sous forme de clé USB et dans des boîtes ordinaires à accrocher avec une péritel ou un autre câble entre la télévision et un autre équipement tel qu'un enregistreur vidéo, un enregistreur DVD, un enregistreur HD ou un système surround. Avec la plupart des téléviseurs modernes, il se trouve déjà dans l'appareil, à la manière d'un décodeur de télétexte (que la VRT a récemment aboli au grand dam de la population la plus âgée). Le seul inconvénient est que seules les stations VRT peuvent être reçues et non l'offre DVB-T des pays voisins (ce qui ne serait pas possible avec une antenne extérieure pour diverses raisons). Le principe est FTA ou libre à air . Gratuit sur les ondes. C'était la promesse de la VRT à l'époque, à laquelle ils reviennent maintenant.

Les alternatives proposées par la VRT semblent toutes coûter de l'argent: «L'offre de la VRT peut être visualisée via VRT NU, via le câble (Telenet), l'IPTV (Proximus-Scarlet-Orange), le satellite (TV Vlaanderen) et également via des plateformes telles que Stievie. . "
Pour l’admirable et louable initiative de VRT.NU, une connexion Internet rapide est nécessaire et, en raison de la consommation élevée de données, elle est également très chère, indirectement. Les familles seront bientôt à travers leur volume de données. Sur la base du prix d'un abonnement Internet en Flandre, le tarif est au moins de 35 euros par mois ou de 420 euros par an. La distribution par câble est à peine plus chère après une douzaine d'années par mois que ce qu'elle coûtait à l'ère analogique chaque année. Selon le type d’abonnement de Telenet, vous pouvez déjà payer 50 euros par mois, soit 600 euros par an. L'offre via ADSL ou VDSL ( IPTV ) est à peu près au même prix. Le choix du satellite coûte également quelque chose comme cela chaque mois et nécessite une parabole et un décodeur pour DVB-S et une carte à puce. Ironiquement, la chaîne BVN où la VRT diffuse des programmes NPO destinés aux néerlandophones du monde entier envoie des FTA via DVB-S. En bref, le résultat est que la VRT supprime l'ALE en Flandre. Le droit à un radiodiffuseur public gratuit est placé derrière un mur de paiement et les tiers gagnent toujours de l'argent. Les tiers qui appartiennent tous à des étrangers sur Proximus. La VRT exerce donc l'autonomie dans la vente à des groupes étrangers.
Un motif est visible

En soi, la VRT en novembre 2017 est similaire. Il a cessé en silence les émissions de radio numérique (DAB) et les auditeurs qui avaient acheté des récepteurs DAB coûteux pour la maison, le jardin ou la voiture ces dernières années ont dû acheter un nouveau récepteur avec le standard DAB-2. Encore une solution très chère. Pendant ce temps, la VRT menace depuis des années d’arrêter les émissions FM pour pousser les citoyens vers les chaînes numériques. [4] Il est donc très cynique que le citoyen qui diffuse des émissions numériques soit recherché toutes les quelques années, et l'opinion de l'auditeur ou du téléspectateur n'a pas d'importance.

La VRT affirme que les téléspectateurs devraient opter pour Antenne TV d'un groupe luxembourgeois (groupe M7). Ces émissions seront diffusées en DVB-T2 et ne coûteront que dix euros par mois (120 euros par an). Quiconque n'est pas d'accord avec cela doit chercher quelque part où se trouve la réception WiFi. Il est ridicule d’avoir besoin d’un ordinateur et d’essayer de se connecter à un téléviseur. Ou comment les alternatives ne s'avèrent souvent pas une alternative. Néanmoins, Leen d'Haenens de l' Institut d'études des médias de la KU Leuven a déclaré: "Il est clair que le principe de" l'accès universel "doit être respecté". D'Haenens ajoute: ' Question: pourquoi n'est-il pas possible de coopérer avec les Pays-Bas pour maintenir le contenu audiovisuel public en ondes via DVB-T2 (bien que la technique HEVC prévue ait également un prix)? Il semble très important de garder le contenu authentique en néerlandais (outre l'achat, bien sûr) accessible à tous . D'Haenens ajoute: « Il me semble trop tôt (la couverture wifi devrait être meilleure et les prix doivent baisser) pour présenter la VRT NOW comme une alternative à part entière. Une transition plus longue est nécessaire. En outre, ces téléspectateurs sont des téléspectateurs fidèles qui sont satisfaits des offres de commande limitées avec un paiement unique pour le décodeur, mais pas d'abonnement coûteux. '

La VRT prétend prendre ses décisions en se basant sur la recherche. [5] Cette étude réalisée par Jo Martens de la VRT n’est qu’une présentation bâclée de PowerPoint pour justifier une histoire avec quelques citations et chiffres tirés d’une étude de marché réalisée par Ipsos Connect (probablement pas bon marché). Le nombre d'utilisateurs ou le nombre de destinataires ne constitue toutefois pas un argument si le gouvernement décide que le radiodiffuseur public doit être accessible à tous et, de préférence, gratuitement. La seule méthode gratuite maintenant qui abolit est la même chose que d'affirmer que des services publics peuvent également être fournis par le biais de tiers, contre paiement, ce qui est parfaitement acceptable, même si le revenu des citoyens ne le permet pas. La figure 1 montre que les téléspectateurs préféreraient ne pas vouloir cela. Toute l’étude n’a porté que sur des citations d’Ipsos Connect. Les conclusions affirment que la pénétration est très faible, alors qu’il n’ya jamais eu de promotion pour ne pas faire basculer Telenet sur les pieds, n’a vraiment aucun sens. Le fait que «seulement» 45 000 personnes utilisent un récepteur DVB-T comme unique moyen de regarder le radiodiffuseur public n’est pas un argument logique en ce qui concerne les services publics. De cette manière, vous pourriez exclure du remboursement des services ou des médicaments toute maladie ou handicap affectant moins de 45 000 personnes. RadioVision a dit ceci: ' Si nous poursuivons le raisonnement, il faudra arrêter un certain nombre de canaux radio numériques DAB + de la VRT, en raison du nombre insuffisant d'auditeurs. Et Klara ne se retrouve-t-elle pas dans la zone de danger, avec une part de marché d'environ deux pour cent? ' [6]
Enquête IPSOS

Ipsos Connect a mené l'enquête par téléphone à partir d'un centre d'appels, auquel ont participé 3 000 personnes interrogées réparties dans toute la Flandre. Tout en une période d'environ trois semaines. Donc, quelque chose est une recherche quantitative, pas qualitative. La soussignée travaillait dans le secteur des études de marché et se posait de nombreuses grandes questions sur la méthode, le cas échéant.
Où sont les chiffres de vente des appareils équipés de récepteurs DVB-T ou DVB-T? Cette statistique de pénétration potentielle pourrait être comparée aux statistiques d'utilisation. Les chiffres ne concordent pas non plus avec d'autres sources.

La question de savoir pourquoi la VRT souhaite laisser le canal de ses médias à des tiers implique une réflexion sur le libre choix du citoyen. L'autonomie est nécessaire pour une presse libre, mais ils sont autorisés à naviguer. Pas un journal flamand qui vend son imprimerie pour l'imprimer ailleurs et pour se charger de la logistique. Ce sont des leviers financiers et des positions de pouvoir donnés en cadeau à Telenet, au groupe M7, etc. Une VRT qui, en tant que radiodiffuseur public, est entièrement laissée à la discrétion des parties commerciales en termes de distribution: cela est en conflit avec le concept global de média de service public (MSP).
Les inconvénients que «l'étude» de la VRT et d'Ipsos Connect donnent comme raisons sont de la pure démagogie. Quels sont les inconvénients selon la VRT?

- La réception n'est pas garantie avec une antenne intérieure.
- Il n'y a pas de transition entre réception et pas de réception. Donc, vous voyez quelque chose ou rien.
- Il n'y a pas de couverture à 100% du territoire flamand.
- Le signal est en définition standard (SD). Il n'y a pas de réception HD de l'offre VRT.

Le premier point s'avère être un non-sens. Le point deux est spécifique à chaque forme de communication numérique et n'a donc aucune importance. Le point trois s’applique également à Internet et à la téléphonie mobile et n’est donc pas pertinent. Le point quatre n'a absolument rien à voir avec la discussion. À propos, quelle est la valeur d'un journal qui diffuse des images prises avec un smartphone en HD par rapport à un journal en SD?

Le véritable problème réside dans les contrats que la VRT a conclus

Het echte probleem zit in de contracten die de VRT aanging
Le véritable problème réside dans les contrats que la VRT a conclus avec la société Norkring-Belgium. En vendant son parc de chaînes en 2008, le VRT Norkring était initialement actionnaire et est devenu actionnaire de Norkring. [7] La VRT a annoncé une contribution de 9,8 millions d'euros à cette vente, selon le journal De Tijd. [8] « La VRT verse 9,8 millions d'euros sur la vente de 49% de son parc d'émetteurs privatisé à la société norvégienne Norkring. Cela a été révélé hier soir après la signature de l'accord entre les deux parties. Le radiodiffuseur public ne peut utiliser cet argent que pour un nombre limité de buts. "

Et, ironie du sort, De Tijd a même rapporté que « L’indépendance et la vente du parc de chaînes font partie des plans du gouvernement flamand, propriétaire de la VRT, visant à stimuler l’utilisation de l’air pour les services de télévision numérique. ' Sans vouloir être cynique, mais n'est-ce pas le contraire de ce que la VRT fait actuellement?
Roets 2019

En décembre 2009, l'agence de presse Belga rapportait ce qui suit: « Le régulateur flamand pour les médias (VRM) a octroyé à Norkring-Belgium les licences pour la fourniture d'un réseau de radiodiffusion et de télédiffusion et l'utilisation des forfaits de fréquences numériques correspondants. Norkring est le seul à avoir répondu à la demande du gouvernement flamand de soumettre une demande de licence. '

L'une des conditions était: "Norkring s'est engagée à offrir une couverture très complète de la télévision numérique terrestre, de la télévision mobile et de la radio numérique à la fin du mois de juin 2010" . Un argument que la VRT cite maintenant comme une excuse pour arrêter le service.

Norkring s'est présenté à Dieter Snoeck de De Tijd en indiquant que «Norkring ne prend pas les licences comme telles. Nous n'allons pas au client final. Comparez-nous avec Eandis, qui gère le réseau électrique en Flandre. Eandis ne vend également rien directement au consommateur. ' « [9] Or, Eandis n’est pas exactement une construction qui a déjà offert aux citoyens autre chose que des coûts supplémentaires et une pseudo-imposition. Et tout sous le couvert de la libéralisation du marché de l'énergie. Cette dernière citation de Norkring datait de l’époque où la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) s’intéressait à Norkring. [10] PMV a pris 25% à Norkring. Cette année-là, la VRT a complètement quitté Norkring, le responsable de la station de radiodiffusion du radiodiffuseur public. La VRT avait une participation de 51% depuis la privatisation du parc de la chaîne. L'importance de Telenor, la société mère de Norkring, est passée de 49 à 75 ans. La société a également été mentionnée comme partenaire potentiel de Mobistar (aujourd'hui Orange). [11] En bref, la VRT réduit la valeur de la participation du gouvernement flamand à Norkring en externalisant cette dernière au profit d'autres acteurs commerciaux étrangers. Frank Kindt, porte-parole de la Participatiemaatschappij Vlaanderen, a confirmé que PMV est toujours actionnaire à 25%: « Nous participons activement à cette participation via un représentant du conseil d'administration de Norkring-Belgium et nous traitons les dossiers comme de bons pères de famille. . Toute la discussion est une affaire entre la VRT et Norkring-Belgium . ' PMV ne souhaitait pas commenter la relation VRT / Norkring ni les conséquences pour l'argent de l'impôt flamand investi.
Le secteur ne veut pas de DVB-T parce que c'est gratuit

Malheureusement, l’enthousiasme suscité chez les autres joueurs (et donc souvent chez les concurrents par câble ou vdsl) était très limité. «Le secteur des télécommunications belge a peu d'appétit pour la télévision numérique en direct (DVB-T). Norkring Belgium, la société qui loue les licences nécessaires, clôture sa procédure de sélection à la fin du mois. Jusqu'à présent, seul le câblo-opérateur Telenet avait signé un contrat. Normalement, la vente aux enchères s'achève fin mars, mais la procédure est prolongée de deux mois. ' [12] Snoeck a rapporté le 18 mai 2010 dans le journal De Tijd . La démarche de Telenet n'était qu'une offensive de charme et restait lettre morte.

La VRT a reçu beaucoup d’argent pour la contribution ou la vente à Norkring, mais cela signifiait que désormais, elle devait payer pour la gestion et les émissions diffusées à Norkring. L'offre de DAB et de DVB-T était incluse dans cette offre, mais ne formait qu'un petit fragment.

Maintenant, ils doivent payer, bien sûr,

Nu moeten ze natuurlijk betalen
Maintenant, ils doivent payer, bien sûr, et que 45 000 à 100 000 téléspectateurs regardent gratuitement, alors que cela coûte de l’argent à la VRT, ce qui, bien sûr, met les yeux des responsables en tête. C'est cependant le résultat de vos propres choix et objectifs. Le VRT ne peut pas avoir le lait et la viande de la vache. En passant la facture d'investissement à l'époque, ils sont maintenant confrontés à un problème. En réduisant l'offre aux citoyens et en même temps, en ne respectant pas les promesses, ils espèrent résoudre ce problème. Les politiciens se permettent d’être générés avec une présentation PowerPoint.

Cependant, la situation s'avère très étrange. En 2015, le journal De Morgen disait: " Après que l'agence de travail intérimaire Norkring ait acheté la licence pour déployer DAB +, la version améliorée de DAB, à Bruxelles et en Flandre jusqu'en 2024, un certain nombre de petites stations commerciales souhaitent le faire de manière numérique. À partir de mai, six stations telles que Top Radio, Family Radio et Radio Maria seront entendues sur DAB +. Daelemans: Dans les ventes, vous pouvez voir que la plupart des nouveaux appareils sont équipés de DAB. Et les autoradios suivent aussi. Le commutateur est occupé, en d'autres termes. Même si un arrêt analogique prendra des années: vous avez besoin d'une phase de transition. Et un coup de pouce du gouvernement. '

Le journaliste a également déclaré: 'Le peu de pression qui s'annonce est à venir: le ministre des Médias, Sven Gatz (Open Vld), a inclus la numérisation du paysage radiophonique dans son mémorandum. "DAB est une piste qui est également sur la table ici", dit-il dans son cabinet. Dans quelle mesure ils veulent faire appel à cela en 2016, lorsque le nouveau plan de fréquence radio FM doit être élaboré, n'est pas clair. "Aucune décision finale n'a encore été prise", semble-t-il. Désactiver la bande FM à court terme, dans cette législature, n’est pas qualifié d’option . '

Combien vaut cette promesse du ministre Gatz?

Hoeveel is die belofte van minister Gatz waard?
Combien vaut cette promesse du ministre Gatz? Peu si les procès-verbaux du comité des médias parlent fort au Parlement flamand. Eva Vanhengel, la porte-parole de Gatz, a répondu:

" La décision concernant la DVB-T est une décision autonome de la VRT."
De plus, les programmes de la VRT peuvent toujours être visionnés gratuitement via vrt.nu. Cela signifie que la VRT respecte également ses obligations (voir BHO, page 30): "L'offre publique est au moins disponible pour les utilisateurs de médias via une plate-forme ouverte (= VRT.Nu) ". La VRT détermine également les plates-formes tierces choisies pour distribuer son offre. '

De plus, les chiffres de la VRT suscitent également des critiques. Norkring lui-même, qui diffuse la VRT via DVB-T par l’intermédiaire de ses antennes, affirme que la VRT minimise les chiffres. Bart Bosmans, le patron de Norkring, a déclaré à l'agence de presse Belga que dans d'autres pays, tels que la France, la Norvège et l'Allemagne, la technologie était toujours utilisée. Norkring estime le nombre de téléspectateurs DVB-T de 80 000 à 100 000. De plus, Bosmans a fait remarquer à juste titre que regarder sur Internet n’était pas aussi bon marché que regarder sur DVB-T.

Bob Vermeir, porte-parole de la VRT - lui-même ancien journaliste de World Radio et même interrogé le soussigné en 1995 - n'a pas jugé nécessaire de répondre aux questions suivantes: « Votre client est important pour moi. Si vous êtes de bonne foi, je ne vois aucune raison de rendre les choses difficiles . " [13]

Les questions étaient:

En cas d'abolition de la télévision analogique par voie hertzienne, la VRT avait promis que le service DVB-T resterait gratuit. Pourquoi y reviennent-ils maintenant?
J'ai des réserves concernant l'étude de Jo Martens et Ipsos Connect. Méthodologiquement très mince. Selon Norkring, le nombre d'utilisateurs est au moins deux fois plus élevé. Les chiffres de vente de Gfk donnent également beaucoup plus de destinataires sur le marché. Se renseigner auprès de MediaMarkt montre que les décodeurs se vendent régulièrement. Donc, l'affirmation de la VRT selon laquelle FTA n'a pas d'audience n'est pas correcte. Des commentaires?
Dans quelle mesure la VRT pense-t-elle qu'il est acceptable de placer le diffuseur public gratuit derrière un mur de paiement? 120 euros par an, c'est beaucoup d'argent pour certaines familles. VRT.NU est une alternative absurde, car Internet coûte environ 600 euros par an à une famille et pour le placer sur un téléviseur, il faut beaucoup de connaissances sur Airplay, Chromecast, etc. C'est totalement irréaliste. Comment la VRT concilie-t-elle cette décision avec son rôle de fournisseur de médias de service public ?
Comment cela cadre-t-il avec l'accord de gestion qui stipule qu'il doit être «pour tout le monde»?

VRT a refusé de répondre aux questions

VRT weigerde op de vragen in te gaan
La VRT a refusé de répondre aux questions . Ils ont répondu à RadioVisie en mai 2018, ce qui a conduit au passage suivant dans le magazine: « En France, le téléspectateur reçoit une trentaine de chaînes de télévision via DVB-T. Gratuite. Stations publiques et commerciales. Dans d'autres pays voisins, des investissements sont en cours dans la norme DVB-T2. Les Pays-Bas sont déjà en train de basculer en 2019. Une version améliorée du système. «C'est trop cher pour nous», ça sonne à la Reyerslaan. ' [14]
L'intérêt public est secondaire

Donc, l'auditeur a été averti. Il y a des intérêts autres que l'intérêt public ici.

Un radiodiffuseur public "gratuit" devient une chose du passé

Een 'gratis' openbare omroep wordt een ding uit het verleden
Un radiodiffuseur public "gratuit" devient une chose du passé . Les obstacles tels que l’achat de nouvel équipement deviennent la norme. Les décodeurs et les abonnements deviennent inévitables. Décodeur et abonnement vont de pair. La question est toutefois de savoir si le gouvernement n'ignore pas sa tâche en matière de médias de service public . Le gouvernement flamand reste-t-il en défaut via la VRT?

Le contrat de gestion de la VRT s’écarte des valeurs fondamentales suivantes:

- indépendant et fiable,
- un service excellent et de qualité,
- pour tout le monde et tout le monde,
- l'identité flamande dans sa diversité,
- créatif, innovant et durable,
- ouvert, transparent et constructif. [15]

La suppression par la VRT de la libre diffusion (FTA) et la volonté de tout mettre derrière un mur de paiement ou un mur de paiement est une incongruité fondamentale avec les objectifs d'un radiodiffuseur public: l'accès universel. Forcer près de 100 000 utilisateurs à payer 10 euros par mois à compter du 1er décembre ou être privé d'un radiodiffuseur public est une mesure antisociale. 120 euros par an représentent une somme énorme pour les plus faibles de la société. L’industrie de la dette s’efforce déjà de recouvrer les frais d’abonnement impayés via des huissiers de justice. Les enfants de familles pauvres qui peuvent désormais consulter gratuitement Ketnet et Ketnet +, même si leurs parents ne parlent pas le néerlandais et ne veulent donc certainement pas payer un abonnement à la norme DVB-T2, ne représentent qu'un groupe de victimes parmi plusieurs. De plus, le citoyen paie déjà pour le radiodiffuseur public grâce à ses impôts. La mesure de la VRT fait tout ce qu'un radiodiffuseur public ne devrait pas faire.

____________

Bibliographie:

Bostyn, JL et Pieter Vanbanden. Communiqué de presse: le drapeau DVB-T ne couvre pas la charge (vidéo)
Liste des ingrédients incomplète (intentionnellement)? "RadioVision, https://radiovisie.eu/persbericht-vrt-d ... kt-lading- niing /.
Goukens, Lode. "Télévision numérique sur un vieux cabinet de visionnage", EOS, 1995, p. 24-25
"Mobistar possible avec le groupe M7 en mer." Trends, 4 mars 2010, page 83.
"Le PMV prend 25% de Norkring." De Tijd, Di. 27 oct. 2009 2009, page 7.
Snoeck, Dieter. "Norkring n'est pas un concurrent de Belgacom ou de Telenet": Norkring ne s'attaque pas à ses clients, déclare le directeur général Bart Bosmans. L'heure du 27 octobre 2009, page 7.
"Peu intéressé par Ether Television." De Tijd, 18 mai 2010, page 4.
Van Garderen, Femke. "C'est (presque) fini avec FM." De Morgen, 21 avril 2015, page 12.
"La privatisation du parc de l'émetteur génère 9,8 millions d'euros." De Tijd, 18 décembre 2008.
"Vrt arrête la diffusion via Dvb-T." Https://www.vrt.be/nl/over-de-vrt/nieuw ... -receiving -via-dvb-t /.

__________
[1] https://www.vrt.be/nl/over-de-vrt/nieuw ... via-dvb-t/
[2] https://www.vrt.be/nl/aanbod/kijk-en-lu ... eren/dvbt/
[3] Télévision numérique sur une vieille boîte de visionnage Eos, Jrg. 12 (1995) N ° 11, p. 24-25 Lode Goukens, "Télévision numérique sur une vieille boîte de montre", EOS 1995.
[4] Femke Van Garderen, "C'est (presque) Finito With Fm", De Morgen, Di. 21 avril 2015 2015.
[5] https://www.vrt.be/content/dam/vrtbe/ov ... erzoek.pdf
[6] JL Bostyn et Pieter Vanbanden, "Communiqué de presse: le drapeau DVB-T ne couvre pas la liste complète (vidéo) d'ingrédients qui est (consciemment) incomplète?", RadioVision, https://radiovisie.eu/persbericht-vrt-dvb- t-flag-covers-charge-not /
[7] "Le PMV prend 25% de Norkring", De Tijd, Di. 27 oct. 2009 2009.
[8] "La privatisation de Transmitter Park, 9,6 millions d'euros, prend environ 9,8 millions d'euros", The Time, Do. 18 déc. 2008 2008.
[9] Dieter Snoeck, "Norkring n'est pas un concurrent de Belgacom ou de Telenet'l. Norkring ne va pas jusqu'au client final, ceo Bart Bosmans," ibid., Di. 27 oct. 2009, 2009.
[10] "Le PMV prend 25% de Norkring", ibid., Di. 27 oct. 2009
[11] "Mobistar possible avec le groupe M7 en mer", Trends, Do. 04 mars 2010 2010.
[12] "Peu intéressé par Ether Television", De Tijd, Di. 18 mai 2010.
[13]
[14] Bostyn et Vanbanden, "Vrt-Press Release: le drapeau DVB-T ne couvre pas la liste des ingrédients de charge (vidéo) qui est (consciemment) incomplète?".
[15] https://www.vrt.be/nl/over-de-vrt/beheerovereenkomst/
https://www.vrt.be/content/dam/vrtbe/ov ... 6-2020.pdf

bonne journée
SAB Titan 3 Combo ( S2 T2 ) (13°E/19,2°E)DVB-T Liège canal 45 /Genk canal 25/Maastricht canal 54 +(Digitenne carte off KPN canaux 24 27 34 40 51 )
Cahors Teox HD (TNT SAT)
Radio Sony XDR-S40DBP DAB DAB+ FM
VOO Box évasion


alain-radio
Bel-Com Team
Bel-Com Team
Messages : 319
Enregistré le : 07 nov. 2017, 18:29
Localisation : Bruxelles
Âge : 60

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par alain-radio » 28 oct. 2018, 21:08

Bonsoir,
C'est de cette traduction dont je parlais …. il faut avouer que ce n'est pas très compréhensible. Je m'étais amusé un jour à traduire plus correctement un de ces textes farfelus, mais cela prend beaucoup de temps !
L'essentiel de cette histoire c'est que la VRT se fout de la g.... de son public et ne propose que des versions payantes de ses programmes. C'est sûrement ce qu'on appelle la démocratie à la flamande :oui: :mrgreen:

Avatar du membre

Auteur du sujet
tntuner
Expert
Expert
Messages : 1635
Enregistré le : 01 nov. 2017, 23:12
Localisation : Flandre, Belgique, Europe, Troisième planète après le soleil

Re: La VRT arrête sa diffusion sur la TNT belge dès décembre

Message par tntuner » 30 oct. 2018, 11:51

Comme déjà dit, la Belgique est vraiment un pays à part en ce qui concerne la diffusion de chaines nationales gratuitement via les airs.
Peut-être même le seul cas au monde...

Et après on nous dit petit pays, petit esprit...
TV: TNT belge (hertzien) + Satellite (13E + 19.2E) avec Bis TV + Netflix + Kodi + Chromecast
Internet: Telenet Basic Internet (50Mbps down, 5Mbps up)
Téléphone fixe: VOIP OVH abonnement découverte
PC avec Windows 7 (Il y a plus récent? Ah bon?) + Linux Mint 18.3 Cinnamon Edition

Répondre