Plan de fréquences 2019, en vaut il la peine ?

Discussions sur la radio, l'actualité, les audiences, la programmation, les animateurs,...

Modérateur : pascal28

Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
ARL6700
Novice
Novice
Messages : 1
Enregistré le : 25 nov. 2018, 10:29
Localisation : Arlon
Âge : 21
Contact :

Plan de fréquences 2019, en vaut il la peine ?

Message par ARL6700 » 25 nov. 2018, 11:02

Bonjour, lors du prochain plan de fréquences, nous seront sans doutes chahuté de partout, beaucoup de nouveaux projets, pas mal d'évolutions notamment, avec le passage au DAB+, la création de nouveaux réseaux indépendants etc. Cependant, nous parlons très peut de l'avenir des radios locale et de proximité. Que va-t-il leur arriver ? Le passage à la DAB est un investissement trop important pour une radio à faible budget et des moyens techniques trop poussé pour un grand nombre de bénévole travaillant généralement dans ces petites infrastructures. Et seront elles engloutie dans la spirale des réseaux avec les nouveaux groupes arrivant ? (je parle en province de Luxembourg principalement) ? De nouveaux projets n'arrivent pas ou peut à sa développer comme la nouvelle radio ARL à Arlon (radio locale du chef lieu).

A quoi devons-nous nous attendre pour la suite ? Tout un tas de questions sans réponses....
Nicolas Bernardi
Président pour ARL Fm ARLON

Avatar du membre

Mike
Habitué
Habitué
Messages : 224
Enregistré le : 28 nov. 2017, 16:45

Re: Plan de fréquences 2019, en vaut il la peine ?

Message par Mike » 25 nov. 2018, 12:30

ARL6700 a écrit :
25 nov. 2018, 11:02
Bonjour, lors du prochain plan de fréquences, nous seront sans doutes chahuté de partout, beaucoup de nouveaux projets, pas mal d'évolutions notamment, avec le passage au DAB+, la création de nouveaux réseaux indépendants etc. Cependant, nous parlons très peut de l'avenir des radios locale et de proximité. Que va-t-il leur arriver ? Le passage à la DAB est un investissement trop important pour une radio à faible budget et des moyens techniques trop poussé pour un grand nombre de bénévole travaillant généralement dans ces petites infrastructures. Et seront elles engloutie dans la spirale des réseaux avec les nouveaux groupes arrivant ? (je parle en province de Luxembourg principalement) ? De nouveaux projets n'arrivent pas ou peut à sa développer comme la nouvelle radio ARL à Arlon (radio locale du chef lieu).

A quoi devons-nous nous attendre pour la suite ? Tout un tas de questions sans réponses....
Bonjour Nicolas,

Désolé si tu sais déjà tout ce qui suit...

A Arlon, il y a une seule fréquence prévue en FM pour une radio locale le 104.5MHz avec une puissance apparente rayonnée de 100 Watts.
S'il y a plusieurs projets qui sollicitent cette fréquence , le CSA choisira l'heureuse élue qui aura l'autorisation d'émettre pendant 9 ans en FM.

En ce qui concerne le DAB+ s'il y a des radios intéressées, elles pourront couvrir une partie de la province du Luxembourg grâce à un réseau de 3 émetteurs de 1.000 Watts de puissance apparente rayonnée émettant depuis Izel (Radio Sud en FM), Virton (ex Radio Métropole) et Bastogne (Radio Beho) sur le même bloc T-DAB (bloc 12B).

En principe, l'infrastructure DAB+ sera financée par la Fédération Wallonie-Bruxelles mais les frais de fonctionnement seraient à la charge des radios.
Plus il y aura de radios sur le multiplex luxembourgeois, moins élevés seront ces frais. Il sera peut-être possible de bénéficier de subsides pour le fonctionnement mais sans garantie pour le moment.

Il faut savoir aussi que les radios indépendantes ne sont pas obligées d'émettre en DAB+ pour disposer d'une autorisation d'émettre en FM.

N'hésite pas, si tu as des questions à t'adresser directement au CSA par mail ou par téléphone. La personne qui est responsable du secteur radio, mais tu le sais probablement est Madame Nele Smets, tu trouveras ses coordonnées sur le site du CSA : http://www.csa.be/

Cordialement,
Mike

Répondre